Le commissaire fédéral pour les archives du Ministère de la sûreté d’État de l'Ex-RDA, M. Roland Jahn en visite en Tunisie.

Conférence de presse avec Roland Jahn au siège de l'IVD Agrandir l'image Conférence de presse avec Roland Jahn au siège de l'IVD (© IVD)

La République fédérale d'Allemagne réaffirme son soutien au processus de la justice transitionnelle en Tunisie, institué par l'Instance Vérité et Dignité qu'était la première étape de la visite du Commissaire des Archives du Ministère de la sûreté d’État de l'Ex-République démocratique allemande, M. Roland Jahn.

Lors de la rencontre avec Madame Sihem Ben Sedrine, présidente de l'Instance Vérité et Dignité ainsi que ses commissaires lors d'une visite au siège de l'IVD, le commissaire fédéral a exprimé son appréciation profonde de l’immense travail engagé par l'Instance en vue de lever l'ombre sur les violations de droits de l'Homme commises entre 1955 et 2013.

À la lumière de l’expérience allemande, M. Jahn reconnaît la complexité des tâches qui sont assignés à l’Instance et espère que les efforts déployés contribueront à la révélation du passé, la détermination des responsabilités, l’indemnisation et la réhabilitation des victimes et l'élaboration de propositions de réformes susceptibles de garantir la non-répétition de telles violations.

Lors d'une conférence de presse conjointe, jeudi 2 février 2017, au siège de l'IVD, le commissaire fédéral a rappelé les évolutions majeures survenues au cours de la Révolution pacifique en RDA conduisant à la dissolution de la police secrète et à l’accès des citoyens aux dossiers de ses services.

Aufarbeitung am authentischen Ort: die frühere Stasi-Zentrale wird Dokumentationszentrum  Agrandir l'image (© Stasi Museum )

« Les citoyens avaient occupé des locaux de la STASI à Berlin et en province. Ils voulaient empêcher une possible destruction ou enlèvement de documents par des agents de la police secrète.

Au lendemain de la réunification allemande l’archive de la Stasi de l'ex-RDA a ouvert ses portes au public. « Aujourd'hui, la Commission fédérale détient 111 kilomètres de dossiers provenant des tiroirs de la police secrète », ajoute Roland Jahn en affirmant que ces archives jouent un rôle très important en tant que témoins du passé et garants de l’avenir et qu’« elles constituent une base pour nos recherches scientifiques afin d’éclaircir les zones d’ombre du passé. Car ces documents conçus pour être secrets étaient des outils de travail fiables de la police politique » Conférence de presse avec Roland Jahn au siège de l'IVD Agrandir l'image Conférence de presse avec Roland Jahn au siège de l'IVD (© IVD)

Ainsi la présidente de l'IVD et le commissaire des archives du Stasi ont souligné l'importance du traitement du passé à travers ses archives dans la conservation de la mémoire nationale. Bien que le processus de la justice transitionnelle y compris  l'accès aux archives sous la période dictatoriale en Tunisie soit en cours, M. Roland Jahn a conclu que «  mieux on comprend une dictature, mieux on peut vivre une démocratie ».

Ateliers d'échange et de réflexion avec les acteurs de la société civile et institutions gouvernementales:

Rencontre avec les représentants des différents minitères tunisiens Agrandir l'image Rencontre avec les représentants des différents minitères tunisiens (© IVD)

À l’initiative de l’Instance Vérité et Dignité, un atelier d’échange sur la préservation de la mémoire et la gestion des archives a eu lieu le 2 février 2017. Cet atelier visait à informer et sensibiliser les parties prenantes sur la préservation de la mémoire nationale et le rôle de travail sur la mémoire nationale de l'instance vérité et dignité. Il portait également sur l’expérience acquise dans le traitement du passé et l’accès aux archives par la Commission fédérale pour les archives du Ministère de la Sureté d’Etat de l’ex-République Démocratique Allemande ayant mené à des échanges fructueux entre plusieurs représentants de différents ministères tunisiens. Atelier d'échange avec la société civile tunisienne organisé par l'IVD avec l'appui de l'Ambassade d'Allemagne et la PNUD Tunisie Agrandir l'image Atelier d'échange avec la société civile tunisienne organisé par l'IVD avec l'appui de l'Ambassade d'Allemagne et la PNUD Tunisie (© IVD)

Au lendemain, un accent sur le rôle éminent que joue la société civile dans le processus de la justice transitionnelle, notamment la préservation de la mémoire nationale et l’accès aux archives été au cœur de l’atelier d’échange avec les organisations de la société civile, comme acteurs actifs dans le processus de la justice transrationnelle. De son côté, l’IVD a présenté son plan d’action stratégique sur la préservation de la mémoire nationale ainsi que les  initiatives mémorielles des organisations de la société civile tunisienne

Des audiences politiques auprès des Ministres tunisiens : 

 M. Roland Jahn a été reçu par les Ministres des Relations avec les Instances cons Ministres des Relations avec les Rencontre avec le Ministre Instances constitutionnelles, la société civile et les droits de l'homme, M. Mehdi Ben Gharbia Agrandir l'image Ministres des Relations avec les Rencontre avec le Ministre Instances constitutionnelles, la société civile et les droits de l'homme, M. Mehdi Ben Gharbia (© Ambassade d'Allemagne à Tunis ) titutionnelles, la société civile et les droits de l'homme, M. Mehdi Ben Gharbia et M. Néji Jalloul, Ministre de l’Éducation. Au cours de ces entretiens le commissaire fédéral a salué les grands pas réalisés par le Gouvernement et le peuple tunisien en matière de justice transitionnelle, un des édifices de la démocratie.
Rencontre avec le Ministre de l'Éducation, Monsieur Néji Jallou Agrandir l'image Rencontre avec le Ministre de l'Éducation, Monsieur Néji Jallou (© Ambassade d'Allemagne à Tunis )

Rencontre avec les anciens boursiers du Bundestag allemand:


Dernière station de cette visite été la Médina de Tunis, où le commissaire fédéral a été invité par les anciennes boursières du Programme de la bourse internationale du Bundestag allemand à la découverte de la Médina, ses ruelles et ses souks.   Rundgang durch die Madina Agrandir l'image (© Deutsche Botschaft Tunis ) Cette rencontre été l’occasion d’échanger les points de vue sur les occupations et les attentes des jeunes tunisiens.

 

(c) Ambassade d'Allemagne à tunis - 08.02.2017